mercredi 4 novembre 2009

Portraits d'auteurs: Valère Novarina

L'écrivain Valère Novarina assistera à l'événement Les textes qu'on aimerait bien écouter à la messe, lecture de textes littéraires autour du christianisme le dimanche 22 novembre à 10h45.
Né en 1947 à Genève, Valère Novarina passe son enfance et son adolescence au bord du lac Léman et dans la montagne. A Paris, il étudie la littérature et la philosophie, rencontre Roger BLIN, Marcel MARECHAL, Jean-Noël VUARNET, veut devenir acteur mais y renonce rapidement. Il écrit tous les jours depuis 1958 mais ne publie qu’à partir de 1978. Une activité graphique, puis picturale se développe peu à peu en marge des travaux d’écritures - dessins des personnages, puis peintures des décors lorsqu’il commence, à partir de 1986, à mettre en scène certains de ses livres : Le Drame de la Vie au Festival d’Avignon en 1986, Vous qui habitez le temps au Théâtre de la Bastille en 1989, L’Espace furieux à la Comédie-Française en 2006, L’Acte inconnu dans la Cour d’honneur du palais des papes au Festival d’Avignon en 2007.
On distinguera, dans sa bibliographie, les œuvres directement théâtrales : L’Atelier volant, L’Origine rouge, L’Opérette imaginaire, le « théâtre utopique », romans sur-dialogués, monologues à plusieurs voix, poésies en actes : Le Drame de la vie, Le Discours aux animaux, La Chair de l’homme, et enfin les œuvres « théoriques », qui explorent le corps de l’acteur où l’espace et la parole se croisent dans le foyer respiratoire : Pour Louis de Funès, Pendant la matière, Devant la parole. Insaisissable et agissant, le langage y apparaît comme une figure de la matière.

1 commentaire :