jeudi 31 octobre 2013

L'Art oratoire à l'honneur lors du festival Livres en Tête


Présenter des éléments aussi variés qu’attractifs,  qui combleront tous les goûts raffinés de notre public, voilà - en toute simplicité - l’objectif du festival Livres en Tête. Après vous avoir présenté quelques éléments qui animeront les soirées du « Défilé de presse », de la « Dégustation Littéraire », de la soirée « Athlettres », du Bal à la Page « Sonore et Gomorrhe »,  découvrez l’art oratoire dans toute sa splendeur lors des « Plaidoiries Imaginaires » !



Promotion 2013 de la Conférence des Avocats du Barreau de Paris

Matthieu Aron, rédacteur en chef de France Info
La soirée « Plaidoiries Imaginaires » vous fera découvrir les plus éclatants plaidoyers de notre temps, déclamés par nos lecteurs qui devront, en portant la voix des monstres disparus de la littérature et la densité de leur brillante rhétorique, vous convaincre - dans une tension presque palpable - des causes défendues, réelles, graves, ou imaginaires, très drôles, voire complètement décalées. Les prestations et les qualités littéraires des textes seront commentées par la promotion 2013 de la Conférence des Avocats du Barreau de Paris ; Matthieu Aron, auteur des Grandes plaidoiries des ténors du barreau, se prêtera également à cet exercice et dédicacera ses ouvrages.


En attendant, si votre insatiable appétit pour les belles lettres est en manque, ne ratez pas tous les événements organisés par la Fédération Francophone de Débat, partenaire du festival, qui prend autant de plaisir que nous à défendre l’amour de notre langue. 
La FFD (Fédération Francophone de Débat) est une association Loi 1901, areligieuse et apolitique, dont le principal objectif est de fédérer au sein d’un même réseau, l’ensemble des associations pratiquant l’art oratoire et le débat en français à travers le monde.
Parallèlement, la FFD met en place un certain nombre d’événements en rapport avec la francophonie et l’éloquence, parmi lesquels figurent notamment des entraînements à l’art oratoire, des cours d’expression orale et des championnats nationaux et internationaux de débat
Dans un quotidien rythmé par la parole, qu’elle se manifeste dans des discours, des débats, à la télévision ou la radio, la maîtrise du français constitue à n’en pas douter l’atout majeur de celui, qui dans le pays des droits de l’homme, souhaite exprimer son avis, convaincre, ou encore susciter l’émotion et l’émerveillement de son interlocuteur.
Pour y parvenir, la FFD est bien décidée à transmettre sa détermination ainsi que les moyens dont elle dispose, pour former, dès à présent, les orateurs de demain ; non seulement en facilitant leur prise de parole en public, mais aussi en les aidant à perfectionner leur élocution, leur capacité de persuasion et leur talent d’improvisation.
La FFD n’a pas seulement une vocation nationale ; les événements qu’elle organise sont tout autant adressés aux associations dont les membres ont le français pour langue natale qu’à celles constituées de non-francophones souhaitant améliorer leur maîtrise de la langue française.
En mai 2014, la Fédération Francophone de Débat organisera à Paris, dans les locaux des Universités Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris II Panthéon-Assas, la deuxième édition de son Championnat du monde de débat en français ; à ce jour, la France, le Maroc, l’Egypte, l’Irlande, le Togo, le Burkina Faso, le Cameroun, le Tchad, la République dominicaine et le Sénégal ont déjà confirmé leur participation à l’événement.



Et parmi les autres initiatives étudiantes débusquées par les Livreurs, n'oublions pas Sciences Polémiques, l'association d'éloquence et de débat à Sciences Po, aussi bien à Paris qu'en région:


Chaque semaine, Sciences Polémiques organise un débat ouvert à tous les étudiants,  à qui l’on propose de discourir sur des thèmes variés, oscillant entre le rire et le sérieux, tels que : « Dieu est-il de droite ou de gauche ? », « La discrimination peut elle être positive ?» ou « L’Etat est-il trop charitable ? »… occasion pour les orateurs débutants ou confirmés de s’exercer à parler en public.

Outre cette action pédagogique, Sciences Polémiques organise les concours d’éloquence de Sciences Po, dont le prestigieux Prix Philippe Séguin, au jury non moins éclatant - parmi les jurés, on compte par exemple Gérard Larcher, Laurent Fabius, Serge Moati, Bernard Pivot, Jean-Jacques Bourdin, Henri Guaino, Gisèle Halimi… - qui couronne le meilleur orateur de l’année. Ainsi, avec le soutien de toute l’école, ce sont plus de 250 candidats qui sont auditionnés sur toute la France.

Sciences Polémiques est aussi membre de la Fédération étudiante de l’éloquence qui réunit les associations d’éloquence des grandes écoles françaises - ingénieurs, étudiants d’école de commerce ou de sciences politiques s’affrontent chaque année lors d’une soirée mémorable – et fait partie des associations fondatrices du Prix Mirabeau qui réunit chaque année tous les IEP dans une compétition d’art oratoire.

Sciences Polémiques est également présente à l’international avec des activités de debating en anglais et l’organisation d’un concours entre des équipes allemandes, américaines et britanniques avec le concours des ambassades et de la FDA. L’année dernière, ont été ainsi accueillies à Sciences Po les équipes de debating de Princeton ou de Cambridge.

De quoi réjouir tous les amateurs d’art oratoire…

Découvrez aussi:


Le reportage vidéo du championnat du monde de débat 2013!



Captivez un auditoire, suspendu à vos mots, en soumettant votre plaidoyer sur le site de shortEdition et devenez le prochain lauréat du Prix "Plaidoiries Imaginaires"!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire