jeudi 5 avril 2012

Livres en tête 2012 : L’ivresque du langage


   L'acte de lire à voix haute produit une rencontre, un rapport vivant entre les différents protagonistes de l'interprétation. Parce que le lecteur dans cette perspective n'a de sens qu'en tant qu'on l'écoute, le public constitue la clef de voûte du festival Livres en tête. Celui-ci a donc vocation à transmettre, non pas un sens donné au message écrit, mais une pensée exprimée dans une oeuvre littéraire à laquelle l'auditeur peut appliquer sa normativité. C'est en cela que réside toute l'originalité d'une lecture à voix haute. Désenclavé de son support matériel, le texte se déploie en toute liberté et s'harmonise à la perception immédiate des individus. 

   En somme, l'édition 2012 de Livres en tête impose plus que jamais sa volonté d'analyser la psyché humaine. D'une visite auditive des soubresauts complexes de la jeunesse aux scènes de crime élaborées par des âmes livides, l'auditeur est convié au festin immatériel de savoureux phrasés. Nous espérons vous y voir pour partager ensemble ce plaisant voyage.





Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire